Frank Bainimarama

Frank Bainimarama n’est pas un dictateur

Par méconnaissance de l’Histoire des Iles Fidji, nombreux sont ceux qui ont caricaturé le Commodore Frank Bainimarama et l’ont présenté comme un dictateur. La réalité est tout autre. Non, ce n’est pas un dictateur (voir l’article sur Frank Bainimarama)

En effet, loin de rechercher un pouvoir personnel, ce Fidjien d’origine mélanésienne a toujours agi dans l’intérêt de son pays et de son peuple. Et s’il a dû parfois recourir à la force, cela a toujours été dans des circonstances où une partie de la communauté mélanésienne, dans un comportement raciste, rejetait les autres communautés constituant la population et mettait en péril l’avenir du pays. Heureusement, la sagesse a prévalu.

On ne peut s’empêcher de voir la similitude entre les situations fidjienne et calédonienne.

On peut souhaiter que la composante indépendantiste calédonienne, s’inspirant de l’exemple du “frère fidjien”, revienne à un comportement plus fraternel et plus respectueux des Citoyens, quelles que soient leurs origines.

Les Loyalistes de ce Pays seraient bien inspirés de se rapprocher du leader et du gouvernement fidjiens et de tisser des liens plus approfondis avec notre grand voisin insulaire océanien. Ce rapprochement de la Nouvelle Calédonie pourrait nous apporter une multitude de bénéfices, tant économiques qu’en matière de politique internationale, et peut-être éviter une possible partition de la Nouvelle Calédonie.